• Edifices religieux

    Edifices religieux

  • Le Monastère des Hiéronymites (en portugais : Mosteiro dos Jerónimos) est un monastère portugais, de style manuélin, témoignage monumental de la richesse des découvertes portugaises à travers le monde.Le monastère est situé à l'ouest de Lisbonne au Portugal, dans le quartier de Belém, à l'embouchure du fleuve Tage.
    Sur l'emplacement d'un ermitage fondé par Henri le Navigateur, le roi Manuel Ier entreprit en 1502, un peu après le retour de Vasco de Gama de son premier voyage en Inde, de bâtir un magnifique monastère destiné aux religieux de l'ordre des hiéronymites. Il a été en grande partie financé par les profits du commerce d'épices et aux richesses rapportées des grands voyages de découverte portugais du 16e siècle.
    Il a échappé au séisme de 1755 qui a ravagé Lisbonne mais a été endommagé par les troupes napoléoniennes venues de France qui ont envahi le Portugal au début du xixe siècle. En 1834, avec l'expulsion de l'Ordre religieux des hiéronymites, l'église Sainte-Marie des hiéronymites (Santa-Maria de Jerónimos) est devenu une église paroissiale pour les habitants de la paroisse de Sainte-Marie de Belém (Santa Maria de Belém).
    Des bâtiments ajoutés au milieu du XIXe siècle à l'ouest du clocher affectent quelque peu l'harmonie architecturale de l'ensemble qui étaient jusque là respectée. On y a installé les musées de la marine et de l'archéologie.

     Le Monastère des Hiéronymites ou Monastère de Jéronimos

     

    Le Monastère des Hiéronymites ou Monastère de Jéronimos

     

    Le Monastère des Hiéronymites ou Monastère de Jéronimos

     

    Classé monument historique en 1907, le monastère est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO en 1983. Le 13 décembre 2007, les chefs d'État ou de gouvernement de l'Union européenne s'y réunirent pour signer un nouveau traité constitutionnel appelé traité de Lisbonne.

    Le Monastère des Hiéronymites ou Monastère de Jéronimos

     

     Le monastère constitue l'œuvre architecturale la plus aboutie du style manuélin.Le style manuélin vient du nom du roi Manuel Ier dit Manuel le Fortuné. Il se développe à la fin du xve siècle. Le Portugal est alors la première puissance maritime du monde.

     

    Le Monastère des Hiéronymites ou Monastère de Jéronimos

     

      Le style manuélin se caractérise par une abondance de motifs décoratifs sur les édifices religieux et monuments de l'époque. Il constitue un mélange de style de l'époque, prenant ici au roman, là un peu de gothique, là des inspirations mauresques. C'est un mélange d'éléments liés aux découvertes et à la marine portugaises. Bénéficiant de l'afflux de richesses à Lisbonne, les architectes purent se lancer dans une œuvre de grande envergure. Diogo Boitaca fut le premier architecte du chantier et adopta dès 1502 le style gothique. Mais à partir de 1517, ses successeurs modifièrent ce style et y ajoutèrent l'appareil ornemental caractéristique du style manuélin où se retrouvent diverses influences. João de Castilho, d'origine espagnole, donna à la décoration une tournure plateresque; Nicolau de Chanterene mit en relief les thèmes de la renaissance; enfin, Diogo de Torralva et Jérôme de Rouen apportèrent une note de classicisme.

     

    Le Monastère des Hiéronymites ou Monastère de Jéronimos

     

     

    votre commentaire
  • Dans la seconde moitié du XVIIIe siècle, D. Marie I, fille de D. José I, avait promis de construire une église si elle avait un fils qui héritait du trône portugais. Son vœu fut accompli et la construction de la Basilique da Estrela a débuté en 1779. Pourtant, son fils José décéda de la varicelle deux ans avant la fin de sa construction en 1790.


    La basilique d'Estrela

     L’énorme église, avec une coupole, située sur une colline à l’ouest de la ville, est l’une de ses principales références, visible depuis n’importe quel point. La basilique a été construite par des architectes de l’Ecole de Mafra en style baroque et néoclassique. La façade est encadrée par deux tours jumelles et décorée avec des statues des saints et des figures allégoriques.

    La  basilique d'Estrela

    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique