• Palais

    Palais

  • Palacio São Bento


    Le Palais de S. Bento est à l’origine le premier monastère bénédictin édifié à Lisbonne. Sa construction remonte à 1598. Des altérations significatives à la place originale ont été effectuées postérieurement en raison de la nécessité d’un espace plus grand pour abriter une communauté religieuse en croissance et pour des motifs de salubrité ainsi que dû au désir d’une plus grande proximité du noyau urbain et de ses fidèles.
    C’est en 1615 que l’Ordre choisit la place définitive pour l’installation de la confrérie des moines en habits noirs: une ferme achetée à Antão Martines où se trouvait la Casa da Saúde (Maison de Santé) qui accueillait les victimes de la peste de 1569.
    Le nouveau monastère de S. Bento da Saúde y est donc construit d’après un projet initial de Baltasar Álvares, puis poursuivit, après sa mort, par le frère Pedro Quaresma et le frère João Turriano, donnant ainsi satisfaction aux besoins des nouvelles pratiques du culte religieux, résultat de la reforme bénédictine et du Concile de Trente.
    L’édifice, plus complexe, autosuffisant et plus grand que le premier en termes structurels et d’espace, était basé sur un plan carré comprenant quatre cloîtres, une église avec des chapelles latérales, entourée par deux tours, dortoirs, boutique de barbier, cuisine, réfectoire, caves, pressoir, four et officines.

    Gardes devant le Palacio São Bento


    L’aménagement à peine terminé, le couvent est quelque peu endommagé par le tremblement de terre de 1755. Ce n’est toutefois qu’avec la Révolution libérale de 1820 et la suppression des ordres religieux au Portugal en 1834 , que les moines ont été expulsés du monastère et que le Parlement portugais a été installé dans le bâtiment, alors appelé Palácio das Cortes ou Parlamento .

    L’architecte Possidónio da Silva est alors chargé d’adapter l’espace religieux aux besoins du nouveau propos laïque politique. La Salle du Chapitre est dorénavant destinée à la Chambre des Pairs et la Chambre des Députés est construite de souche.
    Ce n’est qu’en 1867 que l’architecte français Jean-François Colson élabore le projet du définitif aménagement de la première salle de séance, la rendant plus fonctionnelle et digne de sa nouvelle utilisation.
    Avec l’incendie de 1895, la reconstruction devient urgente. Un concours est ouvert à cet l’effet d’où sort gagnant le projet de Ventura Terra, lequel caractérisé par une esthétique néoclassique, finira par remodeler non seulement la salle mais presque tout l’édifice, lui conférant une dimension monumentale considérée comme adéquate au siège de cet organe parlementaire.
    A partir des années 20, l’architecte Adolfo Marques da Silva est chargé de la direction des travaux. Il introduit quelques modifications au projet initial non seulement en ce qui concerne les détails définitifs des façades mais également les détails définitifs des intérieurs et essentiellement au niveau de tout le programme décoratif.

    Palacio São Bento


    D'autres architectes sont chargés de l'aménagement de l'aire environnante du Palais, tel que Cristino da Silva et des petites oeuvres à l'intérieur de la responsabilité d'António Lino.
    Pendant les 50 longues années, durant lesquelles les travaux se sont déroulés, ont été créés l’anti-chambre des Députés, la Salle des Pas Perdus, l’Escalier d’Honneur, la Bibliothèque Parlementaire et le Salon d’Honneur. Les derniers travaux, ont été projetés et exécutés dans les années 40 au XXe siècle selon une nouvelle conception esthétique et utilitaire, caractéristique de l’Etat Nouveau.
    Au pied du grand escalier extérieur se trouve les statues de deux lions oeuvre du sculpteur Raul Xavier , et sur les deux arcs centraux quatre statues féminines assisses et vêtues de toges , sculptées en marbre blanc , représentant de la gauche vers la droite , La Prudence (sculpteur Raul Xavier), La Justice (sculpteur Costa Motta, neveu), La Force (sculpteur Maximiano Alves) et La Tempérance, (sculpteur Barata Feyo) . Le palais a été classé comme monument national en 2002 .

    Statue de La Prudence ( Palacio São Bento )

     


    17 commentaires
  •   

    Palais de FronteiraEntrée du Palais de Fronteira

      

    Le Palais Fronteira est un édifice lisboète situé à Benfica , en bordure du Parc forestier de Monsanto . De nos jours encore dans les mains de la famille fondatrice et toujours habité par les membres de cette famille il est un des rares Palais qui gardent presque entièrement son caractère original . Les éléments architecturaux des jardins tout comme la partie extérieure du corps principal du Palais conservent encore leur aspect original , conçu il y a trois cents ans . Après le tremblement de terre de 1755 , une aile fut ajoutée au Palais et son intérieur subit plusieurs modifications au cours des 18e , 19e et 20e siècles .

     

    Palais de Fronteira                                                                  Façade arrière du Palais  

      

    Ce fut Dom João de Mascarenhas , 2e comte de Torre , qui fonda ce Palais . Grand général des guerres de Restauration de l'Indépendance du Portugal ( minutieusement détaillées sur les panneaux d'azulejos de la Salle des Batailles ) , le roi D.Pedro II , dont il était un conseiller important , qui lui accorda le titre de Marquis de Fronteira . Conçu au départ comme pavillon de chasse , le Palais et ses jardins tirèrent profit de l'endroit ( à l'époque on se trouvait dans les environs de Lisbonne ) , les bois étaient remplis de gibier et l'eau coulait des sources de la Serra de Monsanto.

     

    Palais de Fronteira                                                               Vue sur le Palais et ses jardins

     

    L'ensemble , de l'architecture est d' influence italienne et aurait été conçu à la fin des années 1660 au 17ème siècle , quand les guerres approchaient de leur fin . En 1671 ou 1672 , le Palais fut inauguré lors de la visite du futur roi Dom Pedro , à qui l'on servit un grand banquet , suivi d'une d'une grande partie de chasse . On raconte qu'après le repas , toute la vaisselle fut brisée afin que personne ne vienne à se servir des assiettes dans lesquelles avait mangé le futur roi .

     

     Palais de Fronteira

                                                                    Le Palais de Fronteira

     

     Jusqu'en 1755 aucune modification importante ne fut apportée au Palais . Mais à la suite de la destruction par le tremblement de terre de leur demeure principale de Lisbonne , la famille déménage et s'installe de façon permanente au Palais de Fronteira . A cette époque le 5ème marquis , Dom José Luis de Mascarenhas , ajoute à l'édifice la nouvelle aile , à droite de la Cour d'honneur , et fait exécuter de nouvelles décorations sur les dépendances existantes , notamment les décorations en stuc visibles dans de nombreuses salles . Ce seront les derniers grands changements sur le Palais et sur ses jardins ; tous les travaux postérieurs ayant consisté à restaurer le patrimoine existant .
    Le Palais de Fronteira se distingue aujourd'hui d'autres demeures nobles portugaises à plusieurs égards : la riche décoration intérieur datant  de diverses époques , ses jardins , parmi les premiers jardins baroques du Portugal et ses vastes ensembles d'azulejos . Je parlerai des jardins ainsi que des azulejos dans un prochain article .

     

     Palais de Fronteira

                                                            Vue sur une fontaine et sur le palais

      


    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique